Où souhaitez-vous
partager cette page ?

A | A | A
Menu Refermer

La mise en place d'un Comité consultatif en environnement (CCE) a été réalisée en accord avec les objectifs de la Planification stratégique de la Ville et du Plan d'action en environnement qui en découle. Lors de la séance du conseil municipal du 2 décembre 2019, le conseil municipal a adopté le Règlement constituant un Comité consultatif en environnement (263-2019)  .

Membres du comité

Le Comité consultatif en environnement est constitué de quatre citoyens de Lavaltrie, de trois professionnels issus d’organisation œuvrant dans le domaine de l’environnement et de deux conseillers municipaux.

  • Siège numéro 1 : Amélie Bombardier, citoyenne
  • Siège numéro 2 : Anne-Pierre Charlot, citoyenne
  • Siège numéro 3 : Christophe Drouin, citoyen
  • Siège numéro 4 : François Lépine, citoyen
  • Siège numéro 5 : Un représentant de la ZIP des Seigneuries
  • Siège numéro 6 : Un représentant de la MRC de D'Autray
  • Siège numéro 7 : Alexandre Désy, Consulterre,
  • Siège numéro 8 : Lisette Falker, conseillère municipale
  • Siège numéro 9 : Pascal Tremblay, conseiller municipal

Personne-ressource

Andréanne Bergeron, conseillère en environnement à la Ville de Lavaltrie

Mandat du Comité

Le CCE se voit confier, par le conseil municipal, un mandat d’étude et de recommandations relatif aux actions découlant du plan d’action en environnement de la Ville ainsi que sur toutes questions environnementales pertinentes. L’objectif est de conseiller l’administration et le conseil municipal sur les orientations à privilégier afin d’atteindre les résultats environnementaux visés. Les thématiques abordées par le Comité concernent les composantes suivantes :

  • qualité de l’air et changements climatiques;
  • matières résiduelles;
  • eau;
  • biodiversité;
  • développement durable;
  • agriculture.

Devoir du Comité 

Le Comité consultatif en environnement se doit :

  • d'agir avec prudence, équité et intégrité dans l’exercice de ses fonctions;
  • de respecter le caractère confidentiel des informations et renseignements obtenus (les membres du Comité doivent, à cette fin, signer un engagement de confidentialité);
  • de s’en tenir aux pouvoirs qui lui sont dévolus par le conseil municipal;
  • de faire part de ses observations et recommandations relativement aux dispositions des règlements de la Ville.