Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Inscrivez-vous à notre infolettre afin de rester informé des dernières nouvelles de la ville.

S’inscrire
A | A | A
Menu Refermer

Communiqué 19 mars 2020

La Ville de Lavaltrie, comme l’ensemble du Québec, vit actuellement une période mouvementée et remplie d’incertitude. La vie a fait en sorte que le premier décès lié au coronavirus s’est produit au sein de notre communauté, une grande famille tissée serrée. Touché par cet événement, le maire de Lavaltrie, M. Christian Goulet, a tenu à offrir, au nom des Lavaltroises et des Lavaltrois, ses plus sincères condoléances à la famille éprouvée : « C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons appris la nouvelle. Nous tenons à offrir nos pensées les plus chaleureuses et aussi tout notre soutien aux proches de cette grande dame. »

Si le destin a frappé Lavaltrie dans son premier tour de piste, M. Goulet souhaite rappeler aux membres de sa communauté l’importance de ne pas céder à la panique et de faire preuve de sang-froid : « Nous aurions tous préféré éviter un tel scénario, mais c’est dans de tels moments que nous comprenons vraiment de quoi nous sommes faits. Je suis de ceux qui croient que la tempête peut faire ressortir le meilleur de nous-mêmes. Soyons solidaires et faisons preuve de sensibilité et d’égards à l’endroit de nos concitoyennes et concitoyens. Jusqu’à maintenant, je peux dire que je suis très fier de la population de Lavaltrie qui a bien compris les messages de prévention et qui sait se serrer les coudes quand vient la tempête. Ce n’est pas le temps de baisser la garde. »

Il termine son message à la population en rappelant les directives qui sont largement diffusées par l’entremise des médias : « La meilleure façon d’endiguer la pandémie demeure le respect des consignes émises par le gouvernement et de ne pas banaliser les demandes qui vous sont faites. Oui, cela exige quelques sacrifices, mais si peu au prix d’une vie. Demeurer chez soi, éviter les rassemblements, se laver les mains… des gestes tout simples, mais qui peuvent faire une grande différence pour chacune de nos collectivités », a conclu M. Goulet.